Browse By

Gudin-BNF : l’Agglomération Montargoise prête à payer 6 Millions pour réhabiliter un des 3 bâtiments de la place d’armes

L’agglomération a décidé de répondre à l’appel à projet lancé par la BNF. Ce projet est estimé entre 70 et 90 millions d’euros pour construire un bâtiment sur 15 000m2 minimum pour conserver (stocker/archiver) principalement la collection de presse de la BnF.
La communication des résultats est prévue pour janvier 2021.

https://www.bnf.fr/fr/appel-manifestation-dinteret-ami-pour-la-creation-dun-nouveau-pole-regroupant-conservatoire

Magasins de la BnF, site François-Mitterrand © Alain Goustard / BnF

La proposition de l’Agglomération Montargoise

Parmis les nombreux sites disponibles, l’agglomération montargoise, sans en débattre au conseil communautaire, a fait le choix de proposer un terrain de 21 000m2 sur la caserne Gudin qui comprend 1 des 3 bâtiments emblématiques de la caserne.
L’agglomération s’est dite prête à financer intégralement la réhabilitation d’un de ses bâtiments estimée entre 5 et 6 millions d’euros ainsi que de nombreux autres avantages.

réhabiliter ou déconstruire ?

Le bâtiment donnant sur la place des Armes pourrait être réhabilité. son caractère patrimonial représente en effet une opportunité pour le projet.

Cependant, l’agglomération accepterait que son patrimoine soit détruit si nécessaire.

Financement

L’agglomération propose à la BNF de prendre à sa charge de nombreux éléments :

  • le coût du foncier
  • l’ensemble des travaux de terrassement et préparation des sols
  • l’ensemble des travaux de raccordement (assainissement, électricité, fibre optique …)
  • l’ensemble des travaux de viabilisation ( routes pour aller jusqu’à la parcelle, parkings … )
  • Mais surtout, preuve de son attachement à ce patrimoine, la réhabilitation intégrale des 6 000m2 du bâtiment emblématique de la place d’armes pour un montant estimé entre 5 et 6 M€.

Incohérence avec le projet de Nexity !

Les élus de l’agglomération Montargoise ont autorisé la signature d’une promesse de vente du bâtiment dit de l’horloge à Nexity en lui demandant de préserver la façade lors de la délibération du 23 mai 2019 au prix symbolique de 1€ .

Mais le permis de construire déposé par Nexity et validé par le Maire de Montargis (Benoit Digeon) prévoit la destruction totale de ce patrimoine. Ce projet de déconstruction fait actuellement l’objet d’un recours. https://montar.fr/sauvonsgudin-le-recours/

Entre autoriser la destruction du bâtiment de l’horloge d’un coté et proposer à la BNF de prendre en charge intégralement le coût de la réhabilitation d’un bâtiment patrimonial pour 6 millions d’euros, les positions de l’agglomération manquent de cohérences !

Une ouverture pour des projets plus ambitieux ?

Le fait que l’agglomération propose jusqu’à 6 millions d’euros pour réhabiliter le bâtiment prévu pour le projet de la BNF ouvre par ailleurs des alternatives intéressantes au projet actuel de Nexity en cas d’échec de celui-ci.

Avec une telle enveloppe, (6 millions pour 1 bâtiment) de nombreux projets alternatifs pourraient être étudiés. Notamment l’idée d’un campus étudiant pourrait séduire de nombreuses écoles.
Avec des conditions financières similaires, il est possible de trouver des alternatives plus que plausibles avec des répercutions bénéfiques pour notre agglomération tout aussi intéressantes voir plus …

0 0 votes
Avis
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Share This