Browse By

Conseil d’agglo Montargoise du 1er fevrier 2022

Ordre du jour :

Interventions d’Edouard Weber

12) Autorisation de Programme et Crédits de Paiement – Usine de potabilisation des eaux issues de champ captant de la Chise à Amilly – Exercice 2022

Pour mémoire les élément en ma possession sur l’évolution des coûts de l’usine:
1- Le coût initial de l’usine avait été estimé à 4 500 000 euros HT. ( sur la base de projets
comparables)
2- Après le choix du site de la Chise, les consultations menées en 2018, par la commission
des appels d’offre ont abouti à un budget d’usine de 7 000 000 d’euros et je vous fais
grâce des multiples rebondissements, pont, pollutions et autres.
3- après les avenants 1 et 2, le nouveau budget était donc de 8 500 000 euros en février
2021.


Qu’en est il aujourd’hui ? Il me semble que dans un article de la République du centre, la
somme de 10 000 000 d’euros a été évoquée ? Si cette somme est confirmée, cela fait 5
000 000 en plus, le double de la somme de départ.
Pourriez vous me confirmer cette somme de 10 000 000 d’euros ?
Vous comprendrez mes réticences à voter cette autorisation de programme et crédits de paiements.

15) Autorisation à Monsieur le Président de signer l’appel au Premier Ministre initié par la Région Centre-Val de Loire et le CESER

Bien sûr nous ne pouvons qu’être entièrement favorable à cette délibération, mais en réalité elle
est bien tardive
Cet appel fait en réalité suite à la pétition de la société civile lancée en ligne sur le site
« change.org » au début de l’automne et avec exactement le même intitulé « formons 200
médecins de plus par an en région centre », pétition très argumentée qui a recueilli au 27 01 22 :
12982 signatures, et que j’espère tous dans cette salle ont ou vont signer !
Cette pétition a même été relayée sur la République du centre le 18 11 2021
Cependant, pourquoi autant de retard à cette prise de conscience publique ? , qui laisse
maintenant *quasiment 25 % des montargois sans médecin traitant avec les conséquences que l’on
connaît particulièrement pour nos seniors, et *qui met notre région centre val de loire tristement
championne de France en matière de désert médical…
Car nous savons tous et depuis trop longtemps

  • que les médecins retraités, de plus en plus nombreux, conformément à leur démographie
    déclinante, partent sans successeur et sans repreneur de leur cabinet depuis le début des années
    2000 ; et que l’hémorragie est actuellement de 800 généraliste en moins / an en France
    *(que la fin de la période la plus restrictive du numérus clausus national, qui a culminé si l’on peut
    dire dans les années 1995 , n’a amené aucune amélioration 10 ans plus tard, au milieu des années
    2000, comme attendu par nos autorités et nos ministres successifs de tout bord)
    *que la féminisation de la profession médicale et la volonté pour les nouveaux médecins de
    bénéficier d’une qualité de vie au travail et dans leur vie privée aurait du modifier nettement à la
    hausse depuis longtemps le nombre d’étudiant en médecine formés
  • enfin et pour notre territoire , dont le bulletin de l’INSEE centre info n°191 de juin 2013, région
    centre, prémonitoire à ce sujet dès 2013 prévoyait déjà le désastre en cours , avec à l’horizon 2020,
    ou nous sommes, nous savions depuis longtemps le départ de 2/3 des médecins généralistes à la
    retraite pour le montargois ;
    et maintenant nous constatons la dure réalité de ce constat :
    selon le conseil national de l’ordre (CNOM) , dans le rapport 2021, : et en ne parlant que des
    médecins généralistes,
    -leur effectif en exercice a baissé dans le Loiret de 25 % en 10 ans et atteint 88,5 MG pour 100
    000 habitants contre 123 MG/100 000hbts pour la France entière !!! ;
    -Mais c’est sans compter sur la pénurie supplémentaire connue de l’Est du département du Loiret
    ou l’on est plus proche de 60 /100 000 hbts , soit la moitié de la moyenne française !!!
    Par ailleurs , et c’est à noter, beaucoup de nouveaux installés ont maintenant un diplôme initial hors
    UE (18 % pour le Loiret 10 % pour la France entière)
    Alors avec tous ces éléments ,
    pourquoi dans notre territoire autant de délai à réagir ? au détriment de nos concitoyens ,
    particulièrement les plus âgés ?
    Pourquoi aucune action coordonnée de notre communauté d’agglomération ?
    Pourquoi aucune réponse à nos demandes répétées de rencontre de notre président ou son vice
    président à ce sujet ; Je vous ai rencontré M. Le président au début de votre mandature et vous
    m’avez assuré de votre soutien pour le projet que nous souhaitions mettre en oeuvre.
    Nous avons proposé en son temps une aide professionnelle bénévole d’un collectif de 10 médecins
    jeune retraités dans le démarrage d’activité des nouveaux installés. Vous nous avez garanti que vous
    souhaitiez que les commissions jouent leur jeux et que la commission présidée par Mme Hiba
    Pruneau étudierait notre projet.
    Résultat des courses : J’ai envoyé 2 mails à mme Pruneau sollicitant un RV, pas de réponse, je vous
    ai envoyé un mail pour vous demander de solliciter mme pruneau, pas de réponse, j’ai téléphoné à
    Mme Pruneau à plusieurs reprises, elle ne m’a pas répondu et jamais rappelé. et je n’ai même pas
    réussir à obtenir un rendez vous.
    Donc en conclusion je n’ai jamais pu présenter quoi que ce soit devant la commission ad hoc.
    J’ai sollicité M. Digeon qui ne souhaite pas mettre en oeuvre un centre de santé municipal pour des
    raisons dogmatiques.
    J’ai proposé notre projet à M. Dupaty qui m’a dit qu’il ne souhaitait pas donner suite et souhaitait
    mettre en place un projet de centre libéral.
    A notre que les médecins sont de plus en plus nombreux à s’installer en mode salarié, plus des 2/3
    des nouveaux installés sont salariés.
    Alors oui il faut
    -sûrement augmenter la formation de MG en région Centre, à Tours , avec la Croatie selon le projet
    de M. Grouard maire d’Orléans qui se débat et qui me recevrait surement si je le sollicitais…,
    -mais aussi et surtout, localement, afficher haut et fort une volonté d’aider à l’installation, avec une
    cellule d’accueil connue, des logements dédiés, une prise en charge du conjoint, la possibilité
    d’exercer en salariat, une augmentation très substantielle d’interne au CHAM avec un internat digne
    de ce nom, entre autres mesures qui dépassent évidemment le cadre de telle ou telle commune tant
    le problème est dramatique sur le territoire du PETR.

35/ URBANISME ET FONCIER : PLUiHD – Communes d’Amilly et Montargis – Bilan de concertation et approbation de la modification simplifiée zone URU

https://montar.fr/wp-content/uploads/2022/02/35.Bilan-de-concertation-Modification-simplifi‚e-URU-1.pdf

Vous indiquez que l’enquête publique n’est pas obligatoire, et avez choisi une
procédure de modification simplifiée.
Rappelons que la modification de la zone URU, intervient suite à la démonstration
qui rend illégalité la précédente zone URU dans le recours contre le permis de
Nexity. Sinon quel serait l’intérêt de cette modification ?
Vu la sensibilité du sujet, vous avez tout intérêt à réaliser une enquête publique,
et le fait que vous vous obstiniez à ne pas le faire pose question.
La manière dont a été faite cette concertation pose question également.
Les documents n’ayant pas été mis à disposition en mairie, vous avez échoué une
première fois et vous avez du recommencer.
Dans votre bilan, il n’y a aucune réponse de Personnes Publique Associées. (Scot
du Montargois, DDT, UTA, région, préfecture) Nous nous interrogeons : les avez vous
réellement sollicité ? comment les avez-vous sollicité ? Pourquoi n’ont-elles
pas répondu ?
Autre point, plus grave encore, le Troisième courrier, n’est pas complet, il y’avait à
la suite le compte rendu de la CRPA du 23 juin 2021 … Pourquoi ne l’avez-vous
pas transmis ?
L’article de médiapart d’hier lundi, révèle des aveux de certains élus qui ont déclaré
à propos du concours d’architecte qui nous a couté 180 000€: « C’était pour
faire rêver les gens » , « C’était pour animer le fait qu’on avait acheté la caserne
». Quel élu était au courant que les 180 000€ d’études étaient du vent ? Nous
nous rappelons de la présentation ici même dans cette salle juste avant l’élections
municipale des futures rénovations de Gudin avec notamment une salle de spectacle
de plus de 1000 places. Du vent électorale.
Nous avons l’impression que vous chercher à manipuler le débat, les pièces, l’article de médiapart d’hier sèment le doute sur vos motivations réelles.
C’est pourquoi je vote contre cette modification du PLU et je vous demande de
bien vouloir faire une enquête publique avec un commissaire enquêteur indépendant,
pour qu’un maximum d’ambiguïté soient levées et que la même procédure
que le point 36 soit adopté.

Annexes des délibérations

0 0 votes
Avis
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Share This